Passage-École

La planète

L’Enseignant : L’essence peut utiliser un corps dans la matière sur cette planète, pour avancer sur son chemin et vivre des expériences. L’essence choisit la forme humaine pour apprendre ses leçons qui se rapportent au désir et aux oppositions.

Le début
Votre essence a commencé quelque part comme une toute petite entité et lentement il a fallu qu’elle se mette en mouvement, qu’elle devienne consciente. À ce moment-là, l’essence n’a que peu de possibilités pour vivre des expériences. Premièrement, elle les cherchera chez les animaux, même si elle n’en est pas du tout consciente ; elle est guidée par l’un de nous ou par des assistants spirituels. Dans un corps d’animal qui se trouve sur cette planète, elle peut ainsi goûter un peu à la forme planétaire, à l’épanouissement, aux développements attachés aux formes existant sur cette planète.
Pendant un grand nombre de vies, l’essence séjourne sous une forme inconsciente dans un corps d’animal, d'abord comme espèce animale inférieure, qui est juste présente dans son existence et ne peut rien apprendre, pour passer à une espèce animale supérieure, qui est capable d'apprendre, éprouve la présence de « barrières », mais qui ne part pas encore à la recherche.
Peu à peu, l'essence fait des progrès et finalement parvient à glisser dans une forme humaine.

Le choix
Au moment où une essence est prête à poursuivre ses leçons dans le monde matériel, elle entre en concertation avec un assistant spirituel pour voir quelles sont ses leçons et pourquoi. Elle reçoit des possibilités pour s’attaquer à ces leçons.
L’essence n'a aucune connexion avec un corps, elle sait uniquement : Je dois choisir un corps avec tel et tel chapeau à pensées, dans telle et telle atmosphère, dans tel et tel milieu pour que je puisse apprendre mes leçons.

Le corps comme équipement de travail
Nous voyons le corps humain comme une sorte de manteau, de combinaison de travail. Une combinaison comme possibilité de travail pour l’essence, qui utilise le corps, le caractère et le matériel génétique, parce qu’elle veut se développer. L’essence n’est pas à votre service, mais c’est vous qui êtes au service de l'essence.

Si vous regardez l’humanité, vous voyez que l’humanité a quatre possibilités. Ce sont la pensée, la sensation, l’apprentissage et l’utilisation de l’énergie terrestre qui émane de cette planète.
Ce sont quatre possibilités qui font que vous êtes un humain. Aucun animal ne dispose de ces possibilités. Vous seul, en tant qu'humain, dans cette forme humaine, connaissez ces quatre possibilités et l’essence peut s'en servir.

L’essence se lie à un corps matériel, parce que les leçons ne peuvent être apprises que par l’expérience et les expériences sont liées aux émotions et sensations qui font partie de l’humanité. Par la charge émotionnelle suscitée dans le manteau par la leçon, l’essence espère comprendre pourquoi elle a apporté cette leçon.
On demande de l'humain de ne plus s’identifier à une émotion, afin qu’il puisse prendre un peu de distance de sa propre situation et qu’il commence à la comprendre.

 

Les émotions

Une émotion vous invite à partir en quête de croissance
pour trouver le fil rouge de votre existence.
Et même si vous l’éprouvez comme une leçon assez dure,
ça fait partie intégrante du processus, chacun à sa propre allure.

Mais l’humain qui pense qu’il Est ses émotions,
croit en ses pensées et se sent comme un torchon.

C’est seulement quand il se fie à ses rêves et ses désirs,
que ses véritables possibilités peuvent surgir.

***